Amanu
L’archipel des Tuamotu situés au nord ouest des Gambier compte environ 76 atolls.  La majorité des atolls étant peu ou pas du tout habités en font rêver plus d’un, y compris nous…  Alors lequel choisir?  Un vent de nord de 10 à 15 nœuds étant annoncé, nous visons  Amanu à 450 miles des Gambier.

6 Avril 2018: Gambier, Patito

Avant de quitter les iles des  Gambier, dernier passage à Patito  (ile de Taravai) pour entretenir  le jardin d’Edouard et Denise pendant leur absence.
DSC08331
C’est sous un soleil de plomb que  Philippe tond une partie de la pelouse…
DSC08332
et  voyant le résultat il n’a pas perdu le coup de main!!
DSC08337

7 Avril 2018: Départ pour les Tuamotu

Nous levons l’ancre au lever du jour et de suite  les lignes sont à l’eau.  Après 4 jours de navigation nous arrivons devant la passe de Amanu. D’après la marée c’est le bon moment pour rentrer.  Mais avant de s’engager nous scrutons aux jumelles la surface de l’eau pour évaluer le courant sortant.  Philippe met les moteurs à haut régime, le  courant d’un peu plus de 3 nœuds  nous emmène en quelques minutes à l’intérieur du lagon bien tranquille. Mouillage au sud du village que nous visitons dès le lendemain pour distribuer aux habitants les fruits que nous apportons des Gambier.
DSC08342
Rapidement nous traversons le lagon pour rejoindre la cote Est de l’atoll.  C’est un chapelet de motus et nous en choisissons un  derrière lequel poser l’ancre.
Amanu
ça, nous aimons… que nous, et la nature. 
DSC08391
Notre emploi du temps s’organise entre ballades sur le platier (équipés de bonnes chaussures)
Amanu

DSC08393


où, en plus de la récolte de coquillages et crabes pour le repas, nous rencontrons toujours quelque chose de nouveau.  Ici un nid de murènes que nous regardons de loin.
DSC08395
Chaque matin nous nous connectons pour récupérer nos mails et fichiers météos.  Le signal étant faible et lent, nous devons faire nos incantations à Vini, le dieu local du réseau mobile, et espérer que la propagation soit bonne.
DSC08402

26 Avril 2018: En route vers Raroia

En 24 h nous arrivons à destination, mais il est encore trop tôt pour rentrer dans le lagon. Les oiseaux sont là intéressés par nos leurres alors que les poissons,  peut être un peu plus futés,  ne se laissent pas avoir… résultat  pas une touche depuis la veille de notre départSad smile DSC08384

Nous traversons le lagon en direction du sud est. Il faut  zigzaguer entre les patates (récifs) et heureusement la visibilité est excellente.
En longeant le platier, certains motus sont un peu dénudés
N16_7822

alors que d’autres sont plutôt denses  en cocotiers et c’est là que nous décidons de mouiller pendant quelques jours
DSC08431
Nous ne sommes pas loin du fameux ilot Tahuna Maru où s’est échoué le radeau Norvégien Kontiki en Aout 1947. Une visite sur le site s’impose.
DSC08415
Le motu est minuscule il est habité par de nombreux oiseaux un peu surpris de croiser des visiteurs.
DSC08424

6 Mai 2018: Cap sur Tahiti

En mer nous passons le long de l’ile Meetia… serait ce un ancien volcan?
N16_7827
Enfin nous arrivons dans la baie de Phaeton où se trouve Taravao. Nous sommes accueillis par les nuages et la pluie un peu  surprenant Winking smile pour Taravao ! Nous retrouvons avec grand plaisir Patrick et Mélanie avec qui nous partageons de bons moments autour d’une bonne table.

DSC08443