IMG_0354
Après quelques semaines d’attente, nous récupérons le moteur du guindeau au village. Nous sommes impatients de bouger un peu, retrouver nos activités “nautiques” et faire découvrir à Leslie et Vaughan( bateau Off2C) la richesse marine sur les platiers.

Le mouillage de Rikitea face au village n’est pas celui que l’on préfère
IMG_0297

Mais c’est un passage obligé pour faire quelques courses, avoir une connexion internet (très très lente) et récupérer à la Poste notre colis qui Smile nous attend depuis 3 semaines!   Incroyable qu’à chacune de nos visites la charmante postière nous aie répondue qu’il n’y avait jamais rien au nom de Tao!!

IMG_0309
Alors pour fêter la réparation du guindeau, nous préparons une assiette bien copieuse, avocat, tomates, fruit de l’ arbre à pin, œufs  et le nec plus ultra du cornedbeef!!! C’est ce que nous avait préparé Tehina aux Marquises à Tahuata et honnêtement c’est bon mais un peu Sleepy smilelourd!!!

IMG_0319
Aussitôt le moteur installé, nous remontons vers le nord à  Tauna, un motu minuscule prolongé d’un banc Island with a palm tree de sable où la tranquillité est assurée,
  Gambier- Tauna
sauf quand le ciel s’assombrit Lightning et annonce un grain “imminent”.  IMG_0313

Nous poursuivons notre route avec Leslie et Vaughan jusqu’à la ferme perlière d’Éric que nous avons connu lors de notre dernier passage en 2013.  A l’approche de la ferme un champ de bouées (signalement de cordages et filets où sont attachées verticalement les nacres) se profilent à  l’horizon. Ce n’est pas toujours facile de les repérer et Nathalie reste sur le roof pour avoir une meilleure visibilité.
DSC08175
Par chance  Éric est là, et il prend plaisir à expliquer les différentes étapes de la culture des nacres. Son business est croissant, la perle se porte bien!
DSC08187
Pour la nuit nous allons vers Totegege (aéroport) mouiller sur du sable face à une cabane…  à peine avons nous posé l’ancre qu’un bateau à moteur nous aborde nous expliquant qu’il est interdit de rester ici.  On doit partir sur le champs sous prétexte que c’est privéSick smile et qu’on lui bouche la vue. Pas de négociation possible le jeune devient agressif et nous menace de revenir avec des pierres si on ne dégage pas de suite! Ni une ni deux nous partons plus loin et retrouvons Birgit et Christian (bateau Pitufa).  Au prochain passage au village nous irons porter plainte à la Gendarmerie.
Dès le lendemain nous nous déplaçons  suivis de Off2C
DSC08173
et mouillons face au platier qui entoure le lagon et le protège des vagues.  C’est la marée basse
DSC08200
nous débarquons sur le motu,  équipés de bonnes chaussures, gants, sceau,
IMG_0344
et tournevis nécessaire pour détacher des coraux les bénitiers (qui se trouvent dans très peu d’eau)
IMG_0332
Une fois nettoyés et avec un peu de citron ce sera notre repas de midi
_DSC8325
accompagné deMartini glass vin blanc pour l’occasion.
_DSC8324
L’endroit est assez préservé, avec une eau translucide, du sable blanc et des massifs de corail.  Chaque jour nous passons des heures dans l’eau à admirer cette nature et ses habitants…

IMG_0359
Une multitude de poissons colorés nous entourent et semblent nous ignorer
IMG_0355

IMG_0361
certains sont même curieux et nous observent.
DSC08237
DSC08231
Un drôle de mollusque (concombre de mer) stagne au fond de l’eau
IMG_0351
et plus loin un requin “pointe noire” vient voir si nous chassons,  il n’est pas agressif et s’éloigne.
IMG_0350

Une raie se laisse photographier de près par Philippe.
IMG_0365
Difficile de repartir d’un endroit aussi magique, alors nous y resterons encore un moment avant de décider de notre départ vers les Tuamotu, début Avril en fonction de la météo!
N16_7802